Nos secrets
pour réussir votre investissement locatif
La SARL immobilière, une bonne solution pour investir dans l’immobilier ?
Choisir sa société pour réaliser un investissement immobilier est souvent la première étape pour envisager un projet immobilier. Les sociétés permettent à plusieurs investisseurs de s’associer aux fins de mettre en commun leurs ressources financières dans le but d’acquérir un ou plusieurs biens immobiliers afin d’éviter les contraintes du régime de l’indivision.
La SAS immobilière, une bonne solution pour investir dans l’immobilier ?
Pour investir dans l’immobilier, on pense souvent à la SCI, qui n’est pourtant pas adaptée à tous les types de projets. Outre la SARL familiale, la piste d’une autre structure juridique se dessine : la SAS immobilière.
Investir dans un coliving : est-ce un placement d’avenir ?
Après avoir vu le jour aux États-Unis dans les années 2000, le coliving arrive en France avec un fort succès. Modèle hybride entre la colocation et l’hôtellerie, parfois complété d’un espace de coworking dont il est aussi inspiré, il répond à une forte demande de logements des étudiants et jeunes actifs urbains.
Marchand de biens : quelle fiscalité ?
Vous envisagez d’investir dans l’immobilier sous le statut de marchand de biens ? Avant de vous lancer, il vous faut savoir que la fiscalité applicable à ces professionnels de l’immobilier prévoit des règles dérogatoires en matière de droits de notaire, d’imposition des plus-values et de TVA.
Exercer l’activité de marchand de biens en SAS ou SASU : la bonne idée ?
Vous avez le choix d’exercer votre activité de marchand de biens en direct ou par le biais d’une société. L’une d’elles est plébiscitée des entrepreneurs : la SASU / SAS. Elle offre en effet de nombreux avantages, dont la souplesse dans la rédaction des statuts et la responsabilité limitée aux apports.
Comment et pourquoi réaliser un investissement locatif en colocation ?
Ayant déja réalisé des projets de colocation pour nos clients, nous sommes en mesure de vous livrer tous les bons conseils pour éviter les écueils de ce type d’investissement et ainsi, maximiser vos rendements.
Devenir marchands de biens : est-ce avantageux ?
Acheter et revendre des logements pour réaliser des plus-values : voici le cœur de métier du marchand de biens. Outre le potentiel de rendement de l’activité, ce statut présente certains avantages, notamment en termes de frais de notaire et de TVA.
L’amortissement en LMNP (loueur meublé non professionnel)
Investir en locatif meublé vous permet de bénéficier d’une fiscalité avantageuse à condition d’opter pour le régime fiscal du réel. Vous pouvez ainsi déduire vos charges et générer un déficit, et en parallèle, pratiquer des amortissements, qui permettent de réduire votre impôt.
Apport cession : comment bien réinvestir dans des conditions fiscales avantageuses ?
Après la cession des parts de votre entreprise par exemple, vous pouvez reporter l’impôt sur les plus-values de cession grâce à une méthode prévue par l’article 150-0 B Ter du Code général des impôts : l’apport cession.
Investir dans l’immobilier via une foncière immobilière
La foncière immobilière ou société foncière est une solution d’investissement mettant l’accent sur la détention indirecte de bien immobilier et la gestion immobilière. Au lieu d’acheter un bien immobilier en nom propre et y mettre toutes vos économies, vous pouvez investir dans l’immobilier à travers une foncière immobilière et diversifier votre investissement.
Comment obtenir un prêt immobilier quand on est expatrié ?
Acheter un bien à crédit en France quand on est expatrié n’est pas chose aisée. Se trouver à des kilomètres du territoire n’est pas fait pour rassurer les banques ! Toutefois, ne renoncez pas immédiatement à votre projet, car le pays présente un avantage non négligeable pour un investissement locatif : le taux d’emprunt toujours historiquement bas.
Comment investir dans l’immobilier en nue-propriété pour réduire l’IFI
Le démembrement de propriété est un montage juridique et financier qui permet à l’investisseur titulaire de la nue-propriété d’élargir son patrimoine immobilier sans alourdir sa fiscalité. Il s’avère particulièrement intéressant pour les contribuables assujettis ou sur le point de l’être à l’IFI. La nue-propriété d’un bien n’est en effet pas comprise dans la base d’imposition.

Recevoir une brochure

Quels sont vos objectifs d'investissement ?

Recevoir une brochure

Recevoir une brochure