Contrairement aux idées reçues, le conseiller fiscal immobilier n’est pas réservé aux contribuables aisés. Tous les investisseurs ont besoin de conseils pour choisir le bien immobilier qui offrira le meilleur rendement, pour éviter les placements trop risqués, et pour optimiser la transmission du patrimoine.
Sommaire
Partager nos secrets
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Pourquoi faire appel à un conseiller fiscal immobilier ?

Que vous soyez débutant en immobilier ou investisseur aguerri, le recours à un conseiller fiscal immobilier vous sera utile pour bâtir une stratégie d’investissement adaptée à vos objectifs et à votre situation personnelle et professionnelle. Il vous accompagnera dans la constitution d’un patrimoine immobilier et dans l’optimisation de votre fiscalité.

 

Qu’est-ce qu’un conseiller fiscal immobilier ?

 

Spécialisé en droit fiscal, en gestion du patrimoine et en immobilier, le conseiller fiscal immobilier exerce son activité en tant qu’indépendant ou salarié d’un cabinet d’avocats ou de gestionnaires de patrimoine.

 

Le conseiller en gestion de patrimoine immobilier connaît parfaitement les rouages de l’administration fiscale et le Code général des impôts. Il est donc un partenaire incontournable pour vous aider à investir sans alourdir votre fiscalité, en toute légalité.

 

Le conseiller fiscal immobilier a suivi des études de droit, éventuellement complétées par un cursus diplômant dans l’immobilier. Rigoureux et organisé, il met son expertise au service d’un investissement immobilier réussi.

 

Quel est le rôle d’un conseiller fiscal immobilier ?

 

Les missions du juriste fiscal immobilier sont très diverses. Il peut ainsi :

 

  • Établir un bilan patrimonial : il réalise un état des lieux du patrimoine pour en déterminer les forces et les faiblesses et le rapport risque / rendement ;
  • Recommander les investissements à privilégier pour répondre à vos objectifs (dégager des revenus à la retraite, transmettre votre patrimoine…) et sécuriser vos investissements ;
  • Vous assister dans votre déclaration de revenus pour limiter le risque de redressement fiscal ;
  • Diminuer les frottements fiscaux par le truchement de réductions d’impôt, de crédits d’impôts ou de déductions, le tout dans un cadre parfaitement légal…

 

Qui peut faire appel à un conseiller fiscal immobilier ?

 

Contrairement aux idées reçues, le conseiller fiscal immobilier n’est pas réservé aux contribuables aisés. Tous les investisseurs ont besoin de conseils pour choisir le bien immobilier qui offrira le meilleur rendement, pour éviter les placements trop risqués, et pour optimiser la transmission du patrimoine.

 

Bien entendu, les particuliers comme les professionnels qui disposent de capitaux importants à investir ont encore plus intérêt à recourir à un conseiller fiscal immobilier, pour déterminer les niches fiscales à privilégier pour diminuer leur imposition.

 

Quels sont les avantages d’un conseil fiscal immobilier ?

 

Grâce à ses connaissances juridiques, fiscales, comptables et financières, le conseiller fiscal immobilier vous aide à réussir votre investissement et à adapter votre stratégie en fonction des changements intervenant dans votre vie personnelle et professionnelle.

 

Le conseiller fiscal vous accompagne dans vos démarches

 

Devenir loueur en location nue, loueur en meublé professionnel ou loueur en meublé non professionnel ne s’improvise pas. Vous pouvez avoir du mal à comprendre les aspects administratifs, patrimoniaux ou fiscaux de vos choix.

 

Le conseiller fiscal est là pour vous permettre de franchir avec succès tous les obstacles liés à votre investissement. Il vous explique simplement les tenants et les aboutissants de chaque modèle d’investissement, vous informe sur la législation en vigueur ou encore vous aide à accomplir certaines formalités, comme le remplissage et le dépôt d’une déclaration de commencement d’activité en LMNP ou LMP.

 

Le conseiller vous aide à bâtir une stratégie d’investisseur

 

Votre stratégie d’investisseur repose sur des projets, objectifs et horizons de placement (investissement à court terme, moyen terme et long terme). Il vous permet de les mettre en adéquation avec votre situation professionnelle et matrimoniale.

 

Le point sur vos objectifs d’investisseurs

 

Vous pouvez poursuivre un ou plusieurs objectifs avec votre investissement immobilier, comme :

 

  • Percevoir des gains rapidement, avec une opération d’achat-revente ;
  • Vous assurer un complément de revenus à la retraite, avec un patrimoine immobilier en détention directe ou indirecte (parts de SCI ou parts de SCPI, notamment), dont vous percevrez les loyers ou choisirez de liquider pour disposer d’un capital ;
  • Vous constituer un patrimoine à transmettre à vos proches suite à votre décès ;
  • Payer moins d’impôt sur le revenu…

 

Percevoir un rendement, générer une plus-value ou défiscaliser : à chaque objectif, son investissement, ce que saura vous expliquer le conseiller fiscal immobilier.

 

Selon si l’horizon de votre projet est proche ou lointain, le conseiller fiscal immobilier vous orientera sur tel ou tel support de placement.

 

Le point sur la situation professionnelle et matrimoniale

 

Selon si vous êtes salarié, travailleur indépendant, selon si vous avez choisi d’exercer votre activité de loueur en entreprise individuelle ou en société, vos biens personnels peuvent être engagés en cas de dettes impayées. Le conseiller fiscal immobilier est là pour aider à sécuriser votre patrimoine.

 

Selon le régime matrimonial que vous avez choisi (PACS, communauté légale, concubinage…), votre moitié peut être impactée par les décisions que vous prenez sur votre patrimoine. 

 

De même, elle peut être insuffisamment protégée au moment du décès. Le conseiller fiscal indépendant détermine avec vous les solutions à mettre en place pour investir avec succès tout en assurant la sécurité de vos proches.

 

Le conseiller fiscal immobilier vous propose de l’optimisation fiscale légale

 

Le plus souvent, la première mission du conseiller fiscal immobilier est d’établir un bilan patrimonial pour déterminer la répartition de vos actifs financiers et immobiliers. Le but ? D’abord, étudier le rapport risque / rendement de vos investissements locatifs et en Bourse. 

 

Ensuite, établir si oui ou non la fiscalité peut être optimisée. Car l’un des talents du conseiller fiscal immobilier, c’est l’optimisation fiscale, adaptée à votre projet.

 

Il peut par exemple vous proposer :

 

  • D’investir dans un dispositif de défiscalisation comme la loi Pinel et la loi Censi-Bouvard si vous avez envie d’acheter du neuf, la loi Malraux, la loi Monuments Historiques ou encore le dispositif Denormandie si vous souhaitez acheter dans l’ancien. Le conseiller fiscal immobilier vous indiquera lequel correspond le mieux à vos objectifs et vous permettra de réaliser des économies. Il vérifiera notamment que la réduction d’impôt est pertinente par rapport à votre taxation réelle ;

 

  • D’investir dans un bien immobilier dégradé pour générer un déficit foncier ou dans un bien meublé pour créer un déficit. Si vous faites partie des contribuables taxés dans une tranche marginale d’imposition élevée, le conseiller fiscal vous orientera sur le type de location à privilégier pour déduire un maximum de charges de votre résultat imposable ;

 

  • De changer de régime fiscal : vous avez le choix entre les régimes micro (micro-foncier et micro-BIC) et le régime réel pour l’imposition de vos recettes locatives. Le conseiller fiscal immobilier vous indiquera si vous avez opté pour le bon ou si vous feriez mieux d’en changer ;

 

  • De procéder à un démembrement de propriété en investissant en nue-propriété pour limiter, supprimer ou différer un éventuel assujettissement à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) ;

 

  • De mettre en place des donations avec abattement et démembrement de droit immobilier pour anticiper la succession et en optimiser la fiscalité…

 

Le conseiller fiscal immobilier vous aide à remplir votre déclaration d’impôt

 

Plus vous diversifiez vos investissements immobiliers, plus la déclaration d’impôt devient complexe. Pour vous éviter les affres d’un redressement fiscal, le conseiller fiscal immobilier vous accompagne dans le remplissage de votre feuille d’impôt. De cette manière, vous vous assurez d’être dans les clous avec le fisc.

 

Le conseiller fiscal assure une veille juridique de votre investissement immobilier

 

Il n’est pas rare que la législation autour de l’investissement immobilier et de la fiscalité change. Comme vous le savez déjà, nul n’est censé ignorer la loi, mais peut-être n’avez-vous ni le temps ni les compétences pour assurer une veille juridique.

 

Le conseiller fiscal immobilier se tient informé des évolutions légales et fiscales. Il vous propose aussi d’adapter vos placements en fonction de ces changements et de ceux qui peuvent intervenir dans votre vie.

 

Combien coûte un conseiller fiscal immobilier ?

 

Le conseiller fiscal immobilier se rémunère généralement au tarif horaire. Le prix qu’il vous demandera dépend de plusieurs facteurs, dont le contenu de la mission et la complexité de votre dossier. Un bilan patrimonial, par exemple, peut aller d’une centaine d’euros à plusieurs milliers d’euros.

 

Un conseiller fiscal immobilier gratuit, cela existe ? Normalement, non, car tout travail mérite rémunération. Un conseil gratuit ne sera pas de qualité ! Un conseiller en gestion de patrimoine peut se payer avec un système de commissions sur les placements financiers qu’il propose, mais cela ne concerne pas l’immobilier.

 

 

Spécialiste de l’investissement locatif clé en main, Les Secrets de l’Immo vous accompagne à chaque étape de votre projet, du montage juridique à la recherche du financement, en passant par la réalisation des travaux et la mise en location.

 

Forte de ses connaissances fiscales, notre équipe vous offre des conseils sur-mesure pour faire correspondre votre investissement à vos objectifs patrimoniaux. Contactez-nous pour échanger sur votre projet.

Secrets recommandés
Faut-il acheter sa résidence principale ou réaliser un investissement locatif ?
Acheter sa résidence principale ou investir dans l’immobilier locatif est un débat récurrent entre spécialistes de l’immobilier. Si la plupart des conseillers en gestion de patrimoine vous incitent en priorité à acheter votre résidence principale, il existe plusieurs situations où ce choix n’est pas opportun.
Quel est l’impact du nouveau DPE (diagnostic de performance énergétique) sur la mise en location d’un bien immobilier ?
Inséré dans le dossier de diagnostics techniques (DDT), le nouveau DPE location doit être remis au locataire à la signature du bail. Si vous ne le transmettez pas, vous vous exposez à lui verser des dommages et intérêts.
Pourquoi envisager un investissement locatif en banlieue parisienne ?
Vous choisirez la banlieue où investir en fonction de votre stratégie d’investisseur : court ou long terme (plus-value vs revenus), clientèle cible et apport disponible.

Recevoir une brochure

Quels sont vos objectifs d'investissement ?

Recevoir une brochure

Recevoir une brochure